La CASUD veut un « plan d’envergure de résorption de l’errance animale »

Ile de la Réunion.

Particulièrement touchée par les attaques de chiens errants, faisant craindre pour le président de la CASUD, André Thien Ah Koon, « une crise » comparable à la crise requin, l’intercommunalité opte pour la mise en place d’un plan d’envergure. Une motion a été adoptée en ce sens ce vendredi par les élus de l’Entre-Deux, St-Joseph, St-Philippe et Le Tampon, réunis en conseil communautaire.

 

Elle prévoit la possibilité pour tous les propriétaires d’animaux domestiques, quelque soit leur revenu, de faire identifier gratuitement par puce électronique et stériliser trois animaux par foyer. « Un collier sera également offert ».

 

Aux campagnes de stérilisation et d’identification, à l’annonce de la création d’une louveterie, devrait ainsi s’ajouter « une campagne sans précédent alliant sensibilisation, incitation et sanction ». En effet, la campagne ne devrait courir que sur une durée de 6 mois, à compter du mois d’avril. « Passé ce délai, les propriétaires d’animaux domestiques qui contreviendraient à leurs obligations se verront strictement appliquer les mesures définies par la réglementation en vigueur ».

A savoir après capture, risque d’euthanasie après 4 jours de carence ou règlement des frais de fourrière ( à ce jour, frais de capture: 35 euros et frais de garde : 5euros/jour).

 

Lire la suite…

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
30 + 28 =


Posted by: Drakweb on

Étiquettes : ,