Var : des promeneurs tuent un chiot à coups de pieds, une pétition lancée pour les retrouver

Noé, un Jack Russel de quelques mois, a perdu la vie dimanche 4 mars dans la forêt de Janas, à la Seyne (Var).

 

Le chiot a été frappé à coups de pied par des promeneurs rapporte Nice Matin qui s’est procuré le témoignage du propriétaire de l’animal. « Une dame est partie se balader en forêt, lorsqu’elle est passée au niveau de notre propriété. Notre premier chien, Noé, est passé par un trou (creusé autour de la clôture du jardinet par des sangliers) et s’est mis à la suivre. Notre deuxième chien est aussi sorti et les a rattrapés. Arrivée au niveau de la forêt, la dame a pris le chemin qui mène au parking de Janas. Elle avait devant elle un groupe de quatre personnes. Nos chiens sont allés vers ce groupe car ces gens avaient eux-mêmes des chiens. La dame a alors vu une des femmes du groupe éloigner le chien avec son pied, jusque-là sans force. Puis elle a entendu dire: « Il nous fait chi…, on ne va pas pouvoir se balader tranquille » »

 

Une plainte déposée

 

Le propriétaire du chien explique ensuite que la dame a entendu des « aboiements stridents » au moment où elle repartait en arrière. Elle a alors fait demi-tour et a retrouvé le chiot dans un fossé, « inerte, mais vivant » avec du sang qui coulait de sa bouche. La dame a identifié les propriétaires grâce au collier de l’animal et ces dernier l’ont amené au vétérinaire qui n’a rien pu faire. Noé est décédé d’une hémorragie interne et d’un décollement de la plèvre selon le professionnel.

 

Lire la suite…

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
27 × 8 =


Posted by: Drakweb on

Étiquettes : ,